Un maillon manquant

En 2017, est né le premier diplôme inter universitaire (DIU) réservé aux seuls
soignants, dédié à la prise en charge des violences faites aux femmes, vers la
bientraitance. Voir ici en 2mn37 la vidéo de présentation
Dès 2018, ce DIU va participer à la politique de prévention et de lutte contre les
violences faites aux femmes.
Il n’a fallu pas moins de huit professeurs de médecine pour se pencher sur la
gestation de ce diplôme médical inédit et assurer au nouveau-né encore fragile
toutes ses chances de développement.
La décision de créer ce diplôme est née de la volonté de briser le silence et la
solitude des patientes, mais aussi celle des soignants face à des situations
émotionnelles déstabilisantes. Notre manque de connaissances pour faire face aux
maltraitances que subissent les femmes nous empêche de les dépister, de les
repérer et surtout d’ajuster nos soins.
Cette première formation continue destinée aux seuls soignants répond aux
exigences des lois françaises et européennes de 2014 en matière de violences faites
aux femmes. Elle est le maillon manquant entre la réalité des violences et les soins.
Je vous remercie de diffuser largement autour de vous l'information sur ce nouveau
DIU, par le biais de votre réseau professionnel, votre site internet, vos adhérents et
tout autre moyen que vous jugerez utile.
Bien cordialement,
Dre Perrine Millet
Gynécologue obstétricienne fondatrice du DIU.
Présidente de un maillon manquant